Release of Final Report on Court Delays

 

Release of Final Report on Court Delays/Publication du rapport final sur les délais dans le système de justice pénale

(Le français suit ci-dessous)

Dear Witnesses,

On Wednesday, June 14, 2017, the Senate Committee on Legal and Constitutional Affairs released its final report on court delays in the criminal justice system at the National Press Theatre in Ottawa.

We want to thank you for providing your time and expertise to help us better understand court delays and identify possible solutions to alleviate the pressures on our criminal justice system.

Our final report, entitled Delaying Justice is Denying Justice: An Urgent Need to Address Lengthy Court Delays in Canada,provides an overview of the committee’s findings and makes 50 recommendations, including 13 priority recommendations, that the committee believes will result in a more efficient use of justice system resources.

We invite you to read the report that you have helped to create. You can also share the report — as well as an article and infographic summarizing some of our findings — on Twitter, and on Facebook.

Thank you for your valuable contribution.

Sincerely,

Senator Bob Runciman

Chair, Senate Committee on Legal and Constitutional Affairs

Senator George Baker

Deputy Chair, Senate Committee on Legal and Constitutional Affairs

Chers témoins,

Le mercredi 14 juin 2017, le Comité sénatorial des affaires juridiques et constitutionnelles a annoncé, au Théâtre National de la Presse à Ottawa, la publication de son rapport final sur les délais dans le système judiciaire.

Nous tenons à vous remercier d’avoir fourni votre temps et votre expertise afin de nous aider à mieux comprendre les délais dans le système de justice et d’identifier des solutions possibles permettant d’atténuer les pressions exercées sur notre système de justice pénale.

Notre rapport final, intitulé Justice différée, justice refusée : L’urgence de réduire les longs délais dans le système judiciaire au Canada, donne un aperçu des conclusions du comité et présente 50 recommandations, dont 13 recommandations prioritaires, qui, selon le comité, se traduiront par une utilisation plus efficace des ressources du système de justice.

Nous vous invitons à lire le rapport que vous avez contribué à créer. Vous pouvez également partager le rapport — ainsi qu’unarticle et un infographique résumant certaines de nos conclusions — sur Twitter et sur Facebook.

Nous vous remercions de votre précieuse contribution.

Cordialement,

Le sénateur Bob Runciman

Président, Comité sénatorial des affaires juridiques et constitutionnelles

Le sénateur George Baker, C.P.

Vice-président, Comité sénatorial des affaires juridiques et constitutionnelles